English

Français

Español

simulateur réseau 3.1

Remarques

Simulations « manuelles » :

Lorsqu'une requête ARP est nécessaire, que ce soit pour envoyer un « ping » ou pour router un paquet IP, le logiciel impose que le paquet IP à adresser soit préparé avant l'envoi de la requête ARP.

Dans le cas d'un « ping », le paquet IP à émettre doit donc être préparé avant l'envoi de la requête ARP, dans le cas d'un paquet à router, celui-ci doit être modifié avant l'envoi de la requête ARP. Dans les deux cas, l'adresse MAC du destinataire du paquet ne doit évidemment pas être renseignée, elle le sera lors de la réception de la réponse ARP. Il faut donc cocher la case « via arp » présente sur le dialogue de configuration du paquet.

Composant « Internet » :

Ce composant se comporte comme un « méga-routeur ». Il simule en cela la fédération de routeurs de l'Internet en utilisant une table de routage consolidée. Il présente ou pas une « mini-démo » en mode « automatique » ou « pas à pas » en fonction du paramétrage de l'option correspondante dans le volet « IP / Transport » (menu « configurer »). Aucune « mini-démo » n'est proposée en simulation manuelle.

Trajet suivi par les paquets :

Par défaut, les paquets suivent le « chemin Ethernet » et leur trajet est paramétrable (ceci s'applique également au mode « Transport »). Pour modifier ce comportement par défaut :


- SOPIREMINFO . SIMULATEUR RÉSEAU -