English

Français

Español

simulateur réseau 3.1

Simulations

En mode IP, une simulation consiste en l'envoi d'une requête « ping » par une station ou un routeur du réseau. Elle est lancée à l'aide du menu contextuel de l'émetteur. Depuis une station, il est possible de « pinguer » une adresse IP ou un nom d'hôte (la résolution est faite à l'aide du fichier hosts de la station). Depuis un routeur, la requête « ping » doit obligatoirement porter sur une adresse IP.

Quatre types de simulation sont disponibles :

  • Automatique : chaque station ou routeur concerné par le « ping » affiche une « mini-démo » pour illustrer son fonctionnement, chaque « mini-démo » est temporisée.
  • Pas à pas : idem, mais les « mini-démos » ne sont pas temporisées, c'est l'utilisateur qui les fait progresser.
  • Pas de démonstration : aucune « mini-démo » n'est affichée.
  • Manuel : c'est à l'utilisateur d'indiquer les actions réalisées par chaque élément.

En fonction du type de simulation choisi, 2 options sont disponibles :

  • Requêtes ARP : si cette option est activée, les échanges concernant le protocole ARP sont pris en compte pour la simulation.
  • Ralenti (« Automatique » ou « Pas de démonstration ») : ralentit la simulation.

Une liste déroulante permet de choisir le trajet suivi par les paquets lors d'une simulation.

Le menu « Tables » permet d'agir globalement sur les caches ARP de toutes les stations et tous les routeurs du réseau :

La case à cocher « entrées ARP statiques » : indique le type d'entrées utilisé pour remplir les caches ARP (les entrées statiques sont enregistrées avec le réseau).

Comme en mode Ethernet, le contenu de la trame est affiché lors des simulations et une « info-bulle » est disponible sur chacun de ses éléments.

Le bouton « Pause » fonctionne de la même manière qu'en mode Ethernet, il n'est actif que pour le type de simulation « Pas de démonstration ».

Le bouton « Stop » (ou « Bis ») fonctionne de la même manière qu'en mode Ethernet.


- SOPIREMINFO . SIMULATEUR RÉSEAU -